Le Languedoc représente le plus grand vignoble de France, entre montagne et mer Méditerranée. Sur 240 000 hectares, il permet la production de vins d’exception. Cette tradition des vignes remonte au 5e siècle, ce qui prouve que cette terre était faite pour offrir ce nectar.

Le vignoble du Languedoc se déploie de la mer Méditerranée jusqu’aux Cévennes. A l’ouest, il rejoint les villes de Carcassonne et de Nîmes. Une grande partie de l’Occitanie appartient à ce vignoble avec une partie présente dans l’Aude, le Gard et l’Hérault.

Les vins rouges sont les plus présents avec 70% de la production viticole. Les cépages d’exception ne sont autres que la syrah ou le mourvèdre. Les vins blancs sont moins nombreux mais d’une exceptionnelle qualité avec notamment le Chardonnay ou le Sauvignon. Le rosé se développe petit à petit et vient enrichir l’offre locale avec de nouvelles saveurs.

Autrefois, la Méditerranée recouvrait les sols

La géologie du Languedoc démontre que la Méditerranée était présente dans les siècles précédents. Elle a en effet enrichi les sols de sédiments spécifiques. La présence de cinérites indique une activité volcanique en milieu marin ou terrestre. Ils démontrent l’activité de la mer présente sur ce territoire pendant des années.

La présence des paragneiss démontre une richesse des couches sédimentaires grâce aux eaux méditerranéennes. Ces roches sont fines et à micas sont friables car elles redeviennent facilement du sable. Certains gneiss plus anciens sont plus solides, ce qui permet de savoir que la mer était présente depuis longtemps dans ces lieux.

Un climat propice à la vigne

Avec un climat méditerranéen, le taux d’ensoleillement est particulièrement propice à la vigne. Elle peut se développer facilement en profitant de conditions avantageuses. Les températures sont toujours douces sans être élevées grâce à la présence des Causses de Lozère et les Cévennes.

La pluviométrie est raisonnable, ce qui permet un développement rapide des vignes sans abîmer les récoltes. Grâce à toutes ces conditions, la vigne offre des grains juteux aux saveurs prononcées. Blanc ou rouge, le Languedoc est capable de récolter chaque année le meilleur raisin pour des productions délicieuses.

Le Languedoc a toujours été une terre viticole

Des fouilles archéologiques ont permis de montrer qu’une viticulture dans le Languedoc est née dès l’Antiquité. Utilisant tout d’abord les techniques grecques, l’invasion romaine a ensuite permis d’apprendre de nouvelles façons de développer la vigne. Les domaines s’agrandissent alors.

Partiellement détruits au Moyen-Age, les vignobles seront de nouveaux développés sous la Renaissance. Moins nombreux, ils mettent l’accent sur la qualité. Dès le 17e siècle, la vigne devient très attractive avec la naissance de nouveaux cépages et d’une exploitation nettement plus grande. La garrigue devient la terre de tous les possibles en matière de vins.

15 vins connus du Languedoc en bord de mer

  • Le Cabernet
  • Le Merlot
  • Le Malbec
  • La Syrah
  • Le Grenache
  • La Clairette blanche
  • La Blanquette
  • Les Crémants
  • Le Picpoul blanc
  • Le Carignan noir
  • La Mourvèdre
  • Le Cinsault
  • La Roussanne
  • Le Vermentino
  • Le Sauvignon