Situé près de Frontignan, les sols de cette région ont rapidement montré des atouts pour la production de muscats. Depuis plusieurs siècles, cette tradition a été développée et elle perdure à l’heure actuelle pour offrir des blancs fruités ou doux. Avec de nombreuses médailles d’or gagnées par les millésimes des plus grands domaines, ce muscat a su séduire grâce à des vignerons tenaces qui ont su apprivoiser un sol difficile.

La zone d’appellation

Sur 603 hectares autour de Frontignan, les vignes de raisin blanc se dressent. Entre les étangs de Vic La Gardiole et de Thau, ces vignobles produisent du muscat blanc à petits grains pour créer un nectar fabuleux. Dans le Languedoc, il s’agit du plus grand territoire dédié au muscat. Ce vin va donc pouvoir complètement s’exprimer dans ce vignoble qui lui est réservé.

La géologie et le climat

Le sol dans cette partie du Languedoc est aride et calcaire. Avec un terrain caillouteux, les vignerons ont dû faire preuve de ténacité pour imposer les vignes. Bénéficiant d’un climat doux et sec, avec le soleil méditerranéen, les grains se développent et prennent un goût exceptionnel. Le vent du nord venus des collines favorise la maturité de ces vignes.

Les cépages

Avec des cépages entièrement dédiés au muscat, les vignerons proposent aussi bien du muscat sec, des vins moelleux, des vins de liqueur, des produits de vendanges tardives et même des effervescents. Ces différentes déclinaisons permettent d’apprécier le muscat de différentes façons.

Vins notables

Le muscat de Frontignan est disponible en vin doux ou en vin de liqueur également doux. Ce vin possède une belle robe dorée. Son nez se caractérise par des arômes intenses de fruits qui ont pu être ajoutés à la préparation comme les abricots secs, le litchi et la fleur blanche.